Au chevet de la forêt

Au-chevet-de-la-foret_edited.jpg

Entre installations plastiques, chants et arts visuels, on s'invite au creux des arbres.

Nous nous plaçons au chevet des forêts qui nous accueillent, nous invitent ou que nous découvrons. Nous nous y installons. Nous écoutons ses sons, ses animaux, ses habitant-e-s. Nous osons parfois nous y aventurer la nuit. Les perceptions sont radicalement différentes. Les récits que nous pouvons en faire aussi.

La forêt nous chuchote ses mots, ses histoires. Nous observons les arbres, découvrons les petits qui cherchent à se frayer un chemin à la lumière, ceux qui se dévient pour faire une place, ceux qui s'imposent. Nous découvrons parfois les décharges sauvages vieilles de plusieurs décennies. Puis nous nous rendons à la lisière. Les habitant-e-s nous racontent leur forêt. Nous l'arpentons une première fois à leurs côtés, puis nous cherchons à nous frayer notre chemin. À construire un récit inspirant contant le vrai et amenant l'imaginaire. Interrogeant toujours la place de nos forêts et de ces arbres dans nos vies: les racines qu'ils nous offrent, les ressources émotionnelles ou économiques, la confiscation par certain-e-s de ces biens communs...

 

 

Une création qui se fait sur mesure en associant les gardes forestiers / les habitant-e-s/ les lycées agricoles, les passant-e-s de la forêt, et le vivant...

3 forêts déjà explorées...